Install this webapp on your device: tap and then Add to homescreen.

Manoir du XVIIIème siècle, la Grange Rouge

Joli manoir du XVIIIème siècle, la Grange Rouge est propriété de ma famille depuis 1829, année où notre aïeul Ambroise Challe, dit « Grand Père Challe », acheta le domaine. Ancien maire d’Auxerre, Ambroise Challe fit de la Grange Rouge sa résidence secondaire. Il s’y rendait alors en calèche avec son épouse, sa fille et sa petite fille. Président de la Société des Sciences Historiques et Naturelles de l’Yonne, Grand Père Challe a beaucoup écrit sur la Puisaye et le Gâtinais. Selon lui, la Grange Rouge appartint à l’Ordre des Templiers puis à celui de St Jean de Jérusalem, jusqu’à la Révolution française.
On sait par ailleurs qu’un certain Jacques Louis Laurent Cadet, « agent des affaires du Marquis d’Hautefeuille » était propriétaire de la Grange Rouge à Saint-Martin-sur-Ouanne en 1804. Cette année là, il maria sa fille Jeanne Françoise Victoire Cadet à Edmée François Montenot. Le marié était « fabricant de faïence » à Montigny, sur la commune de Perreux. Edmé François Montenot fut en effet le dernier peintre-maître faïencier de la fabrique du Château de Montigny de 1802 à 1811. Il est donc permis de penser que c’est à Jacques Cadet qu’Ambroise Challe acheta la Grange Rouge en 1829.
Pendant six générations, ce sont presque toujours des femmes qui se succédèrent pour présider au destin du domaine familiale. Aujourd’hui, c’est la septième génération, celle de nos parents, qui porte la destinée du lieu. Ma grand mère la présentait comme le « Royaume des enfants ». C’est pourquoi la Grange Rouge est un précieux trésor de souvenirs de vacances et de fêtes.
Après dix ans passés à la Martinique et quinze ans au Maroc, je m’installe sur place en 2015 avec la volonté de donner un regain de vie à la propriété tout en réalisant un rêve d’enfant.